Orphelinats concernés



L'orphelinat de Tojo (près de Pondichéry)

Une vingtaine d'enfants des rues (garçons) ont été recueillis par Tojo, qui les élève comme s'ils étaient les siens, avec sa mère, sa compagne et un ami.




Les villages de pêcheurs de Péri et Chinna Kalapet (près de Pondichéry)

Lors de la première mission, l'association a installé ludothèques et bibliothèques pour les tuitions de ces villages. Désormais, les frères de l'Arul Ashram assurent la continuité et le suivi.




L'orphelinat de Sister Fabiola (Fort Cochin)

Cet orphelinats accueille une quarantaine d'enfants (garçons et filles) dont des bébés et une majorité d'enfants en bas-âge.